Chargement…

Découvrez notre authentique potjevleesch

Le potchevlech, encore une spécialité en matière de charcuterie traditionnelle dans laquelle on a mis tout notre cœur, et ça se sent ! Goûtez-le, vous nous en direz des nouvelles…

potjevleesch

Potjevlesch

Recette d’origine flamande, le Potjevleesch (« pot de viande ») est un savoureux mélange de 3 viandes blanches longuement mitonnées, mélange servi froid avec sa gelée. Pour une dégustation dans la plus pure des traditions, accompagnez votre potjevleesch d’une salade bien fraîche et de frites croustillantes qui viendront faire fondre la gelée.

Notre Potjevleesch est disponible dans votre supermarché à la coupe, en terrine, ou en barquette– voir ci-dessous :

Potjevlesch à la coupe

Le potjevlesch que vous retrouverez dans votre supermarché, au rayon coupe

Terrine Potjevlesch

La terrine de potjevleesch disponible dans votre supermarché, en terrine au rayon libre service

Potjevlesch rayon frais emballé

La tranche de potjevlesh dans votre supermarché, en barquette au rayon frais emballé et libre service

Chargement…
Chargement…

La fabrication de notre potjevlesch

Des viandes longtemps mitonnées, cuites dans leur emballage…
Parce qu’il en faut, du temps et de la patience, pour vous faire goûter le meilleur.

L’histoire du potjevleesch

Le potjevlesch est un plat d’origine flamande, traduit littéralement par « pot de viande ». C’est un plat très ancien dont on retrouve les premières traces en 1302, dans l’un des premiers recueils de recettes.
Le potchevlech était préparé et conservé en pot. Il se mangeait froid et était destiné à nourrir les moissonneurs sur leur lieu de travail. L’été d’ailleurs, la légère acidité avait même un effet rafraîchissant pour ces travailleurs.
Sa composition de viandes blanches et l’absence de graisse assuraient à l’époque comme aujourd’hui un bilan énergétique et diététique favorables (130 calories pour 100g).

Secret de fabrication de notre potjevlesch

Etape 1 – Réception

Le réceptionnaire pèse les différentes viandes, il en vérifie l’aspect et s’assure que cela correspond bien à la qualité souhaitée. Il mesure également la température de la viande pour vérifier qu’elle est bien à basse température.

Réception des jambons

Etape 2 – Cuisson des viandes

Les viandes soigneusement préparées mijotent pendant 5 heures pour leur donner le moelleux réputé des produits Domaine Picard.


Cuisson des viandes pour le poitjevlesch

Etape 3 – Assemblage des viandes et des ingrédients

Les viandes sont ensuite assemblées avec des carottes et du vinaigre. C’est cela qui va donner au potjevleesh son goût frais et son caractère vinaigré.

Assemblage des viandes pour le potjvlesch maison

Etape 4 – Deuxième cuisson du potjevleesch

La deuxième cuisson des viandes, pendant près de 2 heures, va garantir l’homogénéisation des textures et l’harmonie des saveurs de votre “pot de viande“.

Notre potjvlesch maison en terrine

Et si on parlait Potjevleesch ?

Potjevleesch avec deux “e”, Potjevlesch avec un seul, potchevlech sans le “s” avant le “ch” final et un “ch” au lieu du “j” après le “pot” du début, potjevlesh, pot’je vleesch en détaché, potjevleisch avec un “i”, ou encore parfois polchevech, il existe une multiplicité de façons d’écrire ce mets pourtant unique en son genre ! Si la dernière graphie, beaucoup moins utilisée et relevant sans doute plus d’une déformation auditive avec le temps, les autres commencent par rappeler l’origine du “Potde viande. Un “pot” qui fait véritablement des émules chez les Flamandes et les Flamands et auprès de toutes celles et de tous ceux qui ont eu l’occasion de déguster ce mélange de viandes blanches qui s’est fort logiquement exporté bien au-delà des Flandres avec le temps, porté par la typicité d’un mets n’ayant guère d’équivalent, quelle que soit la recette utilisée.

Au sein des équipes de votre charcuterie traditionnelle chez Domaine Picard, nous mettons un point d’honneur à vous préparer un potjevleesch avec lequel se régaleront toutes les amatrices et tous les amateurs du genre. Il y a même fort à parier qu’ils le feront découvrir à toutes celles et tous ceux qui n’ont pas encore eu cette chance !

Comme nous l’avons vu plus haut, vous pouvez retrouver notre authentique potjevlesch dans votre supermarché, en terrine à la coupe ou en barquette mais aussi depuis la création de notre charcuterie en ligne, sur Internet, pour toutes celles et tous ceux qui se demandaient jusque là où acheter du potjevleesch. Vendu en pain de 10 tranches ou en terrine vous pourrez ainsi en commander et le consommer à votre convenance.

Recette incontournable de la gastronomie flamande au même titre que la carbonade, le potjevleesch est, comme nous l’avons vu plus haut, traditionnellement accompagné de frites et de sa salade. Vous n’aurez ainsi plus qu’à régler le curseur de ces deux accompagnements en fonction de la température extérieure et à votre guise pour en faire un plat que vous savourerez avec autant de plaisir l’été que l’hiver !

Dernier élément très intéressant à signaler, élément également abordé en amont mais sur lequel il faut insister, les calories. En effet, contrairement à certaines idées reçues, le potjevleesch, présente un bilan énergétique très favorable. La recette du potjevleesch fait donc partie de ces recettes du plaisir de la table qui réunissent aussi bien les gourmets que les gourmands.

Recette du potjevleesch

Bien évidemment, de nombreuses recettes différentes de ce mets flamand traditionnel sont apparues au fil du temps pour poursuivre cette tradition séculaire. Au Domaine Picard, nos maîtres charcutiers respectent scrupuleusement les différentes étapes de fabrication décrites plus haut pour être en mesure de vous proposer toute l’authenticité d’un potjevleesch à l’ancienne en mémoire des pionniers.

Les ingrédients du potchevlech

Les principaux ingrédients de la recette du potjevleesch préparé par le Domaine Picard sont les viandes blanches, les carottes et le vinaigre.

Accompagnement du potjevleesch

Le potjevleesch est traditionnellement servi en accompagnement de frites et d’une salade, mais il s’accommodera très bien à n’être accompagné que de l’un des deux si vous ne les avez pas tous les deux sous la main. Il pourra aussi être servi tout simplement avec un bon morceau de pain de campagne.

Potjevleesch chaud ou froid ?

Voilà une grande question que se posent toutes celles et tous ceux qui ne connaissent pas bien cette recette. Même s’il peut arriver que certaines et certains qui ont essayé le préfèrent chaud, c’est un plat qui traditionnellement se mange froid. C’est normalement aux frites dorées à souhait qu’il appartient de faire fondre la gelée de votre potchevlech !
Cela étant dit, si nous veillons au respect de la tradition dans sa préparation de notre côté, au Domaine Picard, nous vous laissons le soin de le déguster comme vous le préférez le plus pour nous concentrer sur ce qui nous incombe : tout faire pour vous proposer le meilleur potjevleesch qui soit !